EUROPE, ENDLESS SOLITUDE

09.02.2018 – THE INSTITUTE OF GLOBAL LONELINESS – BLITZ THEATRE GROUP – L’ATELIER, COMÉDIE DE REIMS

Après une heure de train, 15 minutes de marche sous la neige, une présentation du réseau YPAL par Anne Goalard au bar de la Comédie de Reims, des chamallows au caramel enrobés de chocolat, des cacahuètes et m’être perdue sur le chemin jusqu’à l’atelier, le premier spectacle du marathon Reims Scènes d’Europe débute, il est 19 heure.

J’avais déjà vu un spectacle du Blitz Theatre Group, ce collectif grec à Avignon avec 6 A.M How to disappear completely et j’avais déjà failli disparaître d’ennui.

Le public s’installe dans le gradin pendant que les comédiens déambulent amorphes et toqués, autour d’une scène carrée, recouverte d’une moquette sableuse. Ambiance sanatorium et film d’horreur vintage, objets de torture et bonbonnes de gaz, le décor est posé.

QV9A0127

Une première comédienne prend position dans une machine de torture factice et commence à parler en français alors que le public n’est pas tout à fait installé. Un casque sur les oreilles, elle s’adresse à un interlocuteur invisible et inaudible qu’elle essaye de convaincre qu’elle doit stopper sa cure et que de toute façon, elle a toujours aimé être seule. (?)

Je n’avais pas lu la Bible (du spectacle) mais ça m’aurait sans doute éclairé. Parce qu’on nous laisse un peu seul, et c’est le comble, dans cette proposition où les comédiens errent, s’étirent sur des chaises comme pendant une séance d’aérobic pour déséquilibrés, se parlent et pleurent, se détestent et se forcent à être ensemble, dansent jusqu’à la chute, se moquent, ne se comprennent pas, se soignent à coup de brumisateur, tournent en rond, et finissent par disparaitre.

171124_theater_blitz_theatre_kaserne_basel_c_marilena_stafylidou!_670x377!_1!_0x0!_0!_FFFFFF

Corps non-investis, non-engagés et pourtant en sur-jeu, je commence à me demander s’ils sont censés représenter chacun un pays Européen. Cette métaphore me fatigue mais je pense bien que c’est ça : une vision apocalyptique et pessimiste de l’Europe de demain ou même d’aujourd’hui, l’impossibilité de communiquer entre les pays, les écarts culturels…

J’ai pas le temps de me poser trop de questions et le spectacle ne m’a pas non plus donné cette envie, un autre spectacle va commencer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s