Journal d’une confinée – jours 1 & 2

Confinement jour 1

Levée 8h. Douche chaude, orange pressée, gonfler le vélo, partir. Les rues vides Paris c’est beau surtout quand y a personne. Récupérer mes cahiers. Reprendre le vélo, 22km, rentrer à l’heure. Travailler un peu. Croque monsieur, salade, faire une vulve en papier. Dormir une heure, travailler un peu. Être amoureuse. Bouquiner le tome 1 de L’arabe du futur, être énervée par le machisme de son père. Faire un skype avec les potes pour l’anniversaire de Cha. Ne pas manger. Aller au lit, se masturber, écrire un message à Lucas, dormir.

Photo le 23-04-2018 à 22.17 #2

Confinement jour 2

J’ai mis mon réveil à 8h parce que le mec du gaz doit passer entre 8h et 13h. Je regarde le plafond en me disant que cette journée risque d’être vide. Je tombe sur une vidéo du marché de Wuhan, les chiens, chats, chauves-souris, serpents sont tués, découpés et grillés sur place, sur les tréteaux les étalages. Je coupe une orange, la presse et la bois. Je vais dans la salle de bain, je prends une douche chaude. Je rempli un bol de céréales, je m’installe dans mon lit, Eugénie se réveille, gratte à la porte, me dit que le mec du gaz va passer. Il arrive 10 minutes plus tard, il touche la gazinière et le placard, je me dis qu’il a peut-être le virus et qu’il faudra nettoyer. 30 secondes et on a le gaz. On va pouvoir se faire à manger. C’est cool. Je montre la vidéo à Eugénie, elle me dit c’était pareil au Pérou. J’écris à Lucas. Il me dit qu’il aimerait bien être confiné avec moi. J’arrive pas à croire que je renoue avec mon amour, 3 ans sans s’être vu.es, 700km de distance et qu’on peut pas prendre le train pour retrouver nos chairs. Eugénie va faire du yoga. Je suis toujours dans mon lit et j’ai commencé à écrire ce texte. Je suis allée faire un tour de vélo, me dégourdir, acheter des pommes de terre. Je suis passée chez bio c’est bon en me disant que les gens auraient pas dévalisé les boutiques bio. J’ai juste payé 15 balles pour les patates et des oeufs, les rayons du Super U étaient pleins. J’ai éprouvé un plaisir à exercer mon pouvoir d’achat et j’ai tout de suite trouvé ça ridicule. Je suis rentrée. Eugénie avait préparé du poulet au curry, c’était bon même si elle avait pas mis de sel et j’en ai rajouté. J’ai travaillé un peu même si j’ai du mal, d’abord parce que je suis chez moi et puis parce que je me pose trop de questions. J’ai fait des collages, regardé des vidéos, parlé avec mes proches. Je me dis que les plus précaires sont en première ligne, les SDF, les chômeur.euse.s, les femmes battues, les enfants maltraité.e.s, les personnels des magasins et ceux des hôpitaux. J’ai vu que l’eau de Venise est de nouveau claire et lu que le virus a fait moins de morts en Chine que si l’air avait continué d’avoir été pollué par notre activité. Je me demande si on retiendra la leçon, si on changera nos priorités ou si la majorité continuera de penser que c’est ridicule de vouloir faire gaffe à la planète. Vu que c’est elle qui nous envoie ce virus quand même. Elle a un truc à nous dire et ça fait quelques années que les écologistes nous préviennent. Est-ce qu’on va continuer à voyager à travers le monde pour notre bon plaisir et en avion. Est-ce qu’on va continuer à aller au travail en voiture quand on peut le faire en vélo. Est-ce qu’on va continuer à nous éclairer aux ampoules, à prendre des bains, à fumer des clopes, à jeter nos déchets par terre, à penser qu’à notre nombril. Est-ce que les gouvernements vont forcer les citoyen.nes à faire autrement. Est-ce qu’on va reprendre nos vies comme avant. Est-ce qu’on va remettre tout le système en question. A quoi je sers. Est-ce que je suis vraiment utile. Est-ce qu’on ferait pas mieux tous et toutes de construire des maisons en terre, d’élever des animaux, de cultiver nos potagers. Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux.se.s. Est-ce qu’il faut vraiment que tout aille plus vite, qu’on puisse avoir accès à tout, tout de suite. Je vais manger, mater un film, dormir, j’essaierai pas de me masturber, j’y arriverai pas.

collages-3 copie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s