Infini & inconditionnel chagrin d’amour

 

Puis y avait toute cette question de,  du sexe (le sexe le sexe toujours le sexe) tu vois où heu au bout d’un moment en fait j’étais tellement mais, mais ça je savais pas pourquoi j’arrivais pas (plus, au début  j’y arrivais très très très bien) à coucher avec toi,   je je je j’ai fini par comprendre, tu vois que c’était parce que en fait heu je déteste appartenir à quelqu’un et qu’à partir du moment où j’suis en couple avec quelqu’un j’ai juste plus envie d’coucher avec (plus de désir si tu crois que je suis à toi, on m’a dit que je devrais voir un psy parce que c’est pas normal) mais ça     à la limite soit c’est c’est déjà c’est mon mon ma problématique mais tant que tu (je) le comprends pas tant que tu captes pas c’qui s’passe tu peux pas du coup tu peux pas t’analyser tu peux pas évoluer et faire changer le truc (la relation) et   puis c’était trop tard j’veux dire on était ensemble heu on était en couple heu qu’est-ce que tu voulais j’allais pas te dire d’un seul coup Ha ba finalement j’suis polyamoureuse (moi déjà je le savais même pas) j’vais coucher avec d’autres gens heu (et tomber amoureuse autrement) mais j’t’aime quand même t’es l’homme de ma vie (ou plutôt celui de l’infini inconditionnel amour) t’inquiète ça va bien s’passer c’était pas possible (si c’était possible mais j’ai préféré partir plutôt que te faire flipper parce que je pensais que c’était impossible que tu veuilles tenter ça avec moi) et du coup (je suis pas sûre qu’il y ait une cause à effet ici, c’est plutôt un truc en plus parce que j’étais trop amoureuse et que j’ai pas géré la fusion) genre  j’me suis complètement oubliée j’ai jjj j’aiii j’ai disparu heu       j’ai disparu je me suis cachée derrière toi tout l’temps heuuu dès que dès que dès quee dès qu’il m’arrivait quelque chose heuu en fait il me l’arrivait pas à moi il nous l’arrivait à nous

 

J’ai arrêté de vivre des trucs pour moi j’ai arrêté de faire des trucs pour moi